lundi 19 mai 2008

Hématome

Hématome est le premier roman de Maud Mayeras.

Présentation de l'éditeur :
Dans une chambre d’hôpital, une jeune femme se réveille péniblement. Elle ne sait ni qui elle est, ni pourquoi son corps la fait autant souffrir : sa mémoire est comme effacée.
À son chevet, Karter, son compagnon, effondré, lui apprend qu’on l’a agressée, puis violée.
Dès sa sortie, Emma, assaillie par des flashs terrifiants, tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Qui l’a agressée alors qu’elle
attendait un enfant ? Quel grand malheur a mis un terme à sa carrière ? Et pourquoi le silence la sépare-t-il de son père depuis toutes ces années ?
Bribe par bribe, les souvenirs ressurgissent, sans apporter compréhension ni réconfort. Emma croise des personnages de plus en plus inquiétants et la mort semble peu à peu tout recouvrir autour d’elle…

Emma se réveille dans une chambre d'hôpital après un court séjour passé dans le coma. A son réveil, elle ne se souvient de rien. Ni qui elle est, ni de son passé. Elle est amnésique. Heureusement, son petit ami Karter est là. Il va prendre soin d'elle.

Petit à petit, Emma va reconstruire son passé dans sa mémoire. Des bribes de ce qu'elle a vécu apparaissent sous forme de flash et sans prévenir. Elle va ainsi découvrir la vie très dure qu'a subit l'ancienne Emma : inceste, viol, drogue ... un cocktail douloureux refait surface. Mais Karter ne lui dit pas tout, elle en est persuadée. Qui est ce mystérieux Trax qu'elle associe à son tatouage (de grandes ailes dans son dos) ? Pourquoi n'a t-elle pas revu son père depuis des années ? Comment est mort son petit frère Thomas ? Et pourquoi sa mère s'est-elle suicidée ?

Tout à un sens. Tout semble se relier petit à petit pour former au final un terrible secret. Le roman est riche en rebondissement. Emma se retrouve, malgré elle, embarquée dans une histoire sordide et parfaitement calculée. Saura t-elle déjouer les plans de ceux qui lui veulent du mal ?

La particularité de cet ouvrage est que la narration est faite par la victime elle-même; ce qui est de plus en plus rare je trouve. L'écriture de Maud se lit avec plaisir. Elle arrive à concevoir un doux texte avec des mots crus et violents. Encore un auteur à suivre de très près !

"La victime reproduit en mode passif ce qu'elle a subi en mode actif."
Note : 17/20

5 commentaires:

Fabien a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
MiKa ... a dit…

Bonjour Eric et merci pour tes commentaires. Tu ne voulais pas plutôt parler de Modus Operandi ? ;-)

MiKa ... a dit…

Je voulais écrire Fabien et non Eric ... désolé, je t'ai confondu avec le personnage principal de Modus Operandi ...

Fabien a dit…

Oups! Je suis allé trop vite.
Je reposte ce comm à la bonne place et tu peux effacer celui-ci ;-)

Nicolas a dit…

Sympa ce polar, mais sans plus. L'intrigue de départ est alléchante, la fin surprenante, pourtant il manque quelque chose dans le développement de l'intrigue qui donne une impression de "tiédeur", impression accentuée par la platitude du style de l'auteure. Au final, rien de renversant.