dimanche 15 mars 2009

Conscience animale

Conscience animale est le premier roman de Franck Thilliez. Cet ouvrage n'est plus édité actuellement et il devient très difficile de se le procurer.

Présentation de l'éditeur :
Et si se terrait en chacun de nous une animalité sanguinaire ? Et s'il était possible par un sacrifice bien mené de la réveiller ? Et si un homme avait précisément en tête d'user de ce savoir secret pour mettre en place une gigantesque entreprise assassine ? C'est dans le tourbillon de tous ces " si " que vont être aspirés Warren, père de famille presque ordinaire, Sharko, inspecteur tenace et téméraire, Moulin, jeune recrue faisant ses premières armes, et Neil, linguiste pour le moins singulier. Nouant leur destin dans une enquête balisée par le sang et la cruauté, ils devront affronter l'impensable pour réaliser l'impossible. Mais quel sera le coût de cet impossible ?

Conscience animale est la première enquête de l'inspecteur Sharko. En effet, ce personnage est récurrent chez l'auteur puisqu'il deviendra commissaire dans Train d'Enfer pour Ange Rouge et Deuils de Miel. Même si la trame rappelle sans nul doute ses autres romans, son style a bien changé par contre. Des phrases longues, des exagérations au niveau du nombre d'adjectifs utilisés et beaucoup de métaphores peuplent le texte. Il en fait un peu trop mais ça ne gêne pas vraiment. Le principal atout de cet auteur c'est qu'il nous plonge à chaque fois dans de nouvelles phobies. Après les anophèles de Deuils de miel, quelques araignées vont vous grimper dessus tout au long de cette lecture.

les courbes douceâtres d'un soleil rouge anormalement surdimensionné

Franck Thilliez a ce don de nous terrifier et de flirter avec les limites de l'insoutenable. Violence, phobie, dégoût ... l'auteur semble mener une quête de l'étrange, du bizarre et de l'interdit. Une sorte de recherche de l'extrême ? Le snuff movie avec TEAR, l'empalement avec La chambre des morts, les freaks avec L'anneau de Moebius ... rien ne l'arrête et il n'épargne personne. Si je devais le comparer à un réalisateur de cinéma, je pense que David Cronenberg et son obsession pour la chair humaine s'en approcherait le plus. Ici, l'inspecteur va devoir se battre contre les consciences animales d'une bande organisée de tueurs sanguinaires. Accrochez-vous ... en espérant que vous n'aillez pas peur du noir !

C'est la société, l'évolution, la science, qui ont anesthésié cette conscience animale ...

Un bon roman donc avec peut-être quelques petits problèmes de style, une écriture moins fluide que dans les romans qui suivront. J'ai aussi été dérangé par les interventions divines qui donnent une pincée de fantastique dans ce polar choc et tellement violent. L'histoire n'en est pas pour autant pénalisée. Les personnages sont plus ou moins attachants et les scènes de meurtre sont très fortes émotionnellement parlant. Malgré un Sharko un peu différent on est toujours heureux de le retrouver dans des aventures aussi peu ordinaires.

Note : 13/20

6 commentaires:

Morgane a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
MiKa ... a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
La liseuse a dit…

Je suis curieuse de connaître ton avis. Je viens de voir que Sharko est encore là et j'ai beaucoup aimé TEAR et sa suite Deuil de miel.

MiKa ... a dit…

La trame est 100% Thilliez comme on le connait mais le style est totalement différent. J'adhère moins que ses autres romans mais l'idée est vraiment bonne.
Bon, je n'en suis qu'à la moitié ...

pyrausta a dit…

j'attends sa reedition

MiKa ... a dit…

D'après les dernières infos que j'avais eu au sujet de ce roman, il n'était pas question de réédition.
Une réédition est-elle prévue ? De source sûre ?