dimanche 13 avril 2008

Le petit bleu de la côte ouest

Le petit bleu de la côte ouest est un roman noir de Jean-Patrick Manchette. L'auteur, considéré comme le "pape du néo-polar", était un militant d'extrême gauche et un passionné des polars américains.

Présentation de l'éditeur :
"Le malaise des cadres, c'est pas rien ! Vous avez femme, enfants, bagnole, télé, et voilà que vous vous sauvez. Tout ça parce que deux rigolos essaient de vous flinguer. Et vous savez même pas pourquoi. Un jour, camarade, il faudra quand même comprendre."

Un jour, alors qu'il conduisait sur le périphérique, Georges Gerfaut croise un accidenté de la route. Il l'emmène d'urgence à l'hôpital d'où il part sans y laisser son nom. Quelques jours après, parti avec sa femme et ses filles au bord de la mer, Georges est victime d'un attentat. Deux hommes essaient de le noyer mais il s'en sort. Aucun témoin. Qui sont ces hommes ? Que lui veulent-ils ? Y a t-il un rapport avec l'accident du début ?

Le personnage principal décide alors de repartir sur Paris mais les bandits ont vite fait de le retrouver et tentent à nouveau de l'assassiner. Gerfaut préfère alors fuir au lieu de s'expliquer à la police. L'aventure commence. Le héros va devoir se battre, se cacher ... et trouver qui est derrière tout ça.

Manchette signe là un grand chef d'œuvre du polar et parfume son roman de quelques critiques sociales. Son écriture est à la fois agressive, par son manque de ponctuation, et très douce, car les mots semblent couler logiquement les uns après les autres dans une rivière de phrases.

Pour information, ce roman a été adapté sous forme de BD et également au cinéma sous le titre : Trois hommes à abattre de Jacques Deray avec Alain Delon.

Note : 17/20

2 commentaires:

Les habitants de l'Avenue a dit…

un de mes préférés ! quant au film....dispensable, pourtant j'aime beaucoup Jacques Deray...mais pas facile d'adapter Manchette !

MiKa ... a dit…

Un très bon roman en effet ! Je n'ai pas lu assez de Manchette pour pouvoir dire que c'est un de mes préférés. Pas vu le film mais j'aimerais bien voir ce que ça vaut.
A+