vendredi 8 août 2008

Pig Island

Pig Island est un roman de Mo Hayder. Après Tokyo, c'est le second roman que je lis d'elle.

Présentation de l'éditeur :
Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. Ce sceptique-né n'a jamais eu qu'un seul credo : tout s'explique rationnellement.
En débarquant sur Pig Island, un îlot perdu au large de l'Écosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d'allumés qui y vivent en vase clos vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Il veut aussi découvrir ce qu'est devenu le fondateur de la secte, le pasteur Malachi Dove, un charlatan qu'il a connu dans sa jeunesse et qui ne s'est plus manifesté depuis vingt ans.
Enfin et surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre de Pig Island une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt sur le littoral désert de l'île par un touriste en bateau à moitié ivre.
Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu. Joe Oakes va être confronté à des événements tellement atroces que son idée de la peur et du mal ne sera plus jamais la même...

La quatrième de couverture est alléchante. Le lecteur va t-il être emporté dans un thriller fantastique conduit par le Diable lui-même ? Ou alors va t-il se retrouver au centre d'une machination imaginée par une secte satanique ? La réponse est décevante. Après un début très attrayant, le roman souffre de nombreuses longueurs qui rendent le récit ennuyeux.

Joe Oakes, alias Oakesy, est envoyé en Écosse suite à la diffusion d'une vidéo réalisée par un amateur et révélant la présence d'un monstre sur l'île que l'on nomme Pig Island. En effet, Joe est journaliste et est spécialisé dans la démystification de phénomènes surnaturels. Lexie, sa femme, a décidé pour une fois de le suivre. Elle souhaite discuter de son couple avec son mari mais ce dernier n'est pas très ouvert à la discussion.

Joe part donc sur l'île et rencontre les ministres de la cure psychogénique dont le chef n'est autre que Malachi Dove; ancien charlatan à qui Joe voue une haine indescriptible depuis son enfance. Mais une fois sur Pig Island, le journaliste va rencontrer d'étranges personnages cachant de nombreux secrets concernant leur territoire et leur mentor soi disant disparu. Malheureusement les révélations se font assez vite et on ne comprend pas pourquoi il reste autant de pages à lire. Dommage aussi que l'action ne se déroule pas principalement sur l'île.

Je ne peux pas en dire plus sinon je serai obligé de vous dévoiler les principales ficelles qui ont permis de créer le maigre suspense du livre. Malgré un dernier chapitre efficace, l'auteur n'a que rarement réussi à me plonger entièrement dans l'histoire. Aussitôt lu, aussitôt oublié.

Note : 11/20

5 commentaires:

sentinelle a dit…

Le sujet est effectivement alléchant, ton avis rejoint malheureusement de nombreux autres personnes déçues par ce roman, je vais donc faire l'impasse sur ce roman...

MiKa ... a dit…

En effet, j'ai vu que les avis étaient assez partagés sur le net. Je fais parti des déçus, j'ai trouvé le roman ennuyeux.
Merci pour ton commentaire !

La liseuse a dit…

J'ai adoré l'atmosphère du lieu et de l'intrigue. Plein de mystères, de légendes.

MiKa ... a dit…

Ça m'a fait ça aussi mais seulement au début du roman. Après j'ai complètement lâché ...

Silouane a dit…

j'ai apprécié Tokyo mais pas assez (trop de violence gratuite peut-être)pour lire Pig Island.